Accueil du site >

CR de la réunion du mercredi 30 septembre 2020 à l’OMP

par Jean-Louis Druilhe - 2 octobre 2020

Présents : Jérémie Salles, Fabien Marco, Christian Pertel, Christian Lemaire, Rémi Jelinek, Patrick Arrufat, Michel Dupieux, Stéphane Martin, Loïc Drigo, Sébastien Mortier, Jean-Louis Druilhe, Lahcen Farhi.
Excusés : Didier Laurent-Burguière, Fanny Verhille, Christian Jarnot, Thierry Ravel.

Sommaire :

  • Report de la rencontre régionale
  • Organisation du CPR
    - Fichier savoir-faire
    - Fonctionnement interne et Implication des membres du CPR
  • Actions de formations
    - Formations en cours
    - Formations programmées
  • Questions diverses

Report de la rencontre régionale

Les évènements liés au Covid ont perturbé la chaîne de décision qui prévalait jusqu’ici et qui n’avait jamais perturbé notre calendrier. Les incertitudes de cette année ont induit quelques flottements dans nos décisions qui n’ont pas aidé Sébastien à identifier un engagement clair du comité de pilotage pour proroger très tôt la réservation de l’hôtel à Font-Romeu-Odeillo pour 2020.
Ce contretemps montre qu’à l’avenir il serait souhaitable que 2 ou 3 personnes seulement, soient missionnées pour prendre en charge une action et la conduire à toutes les étapes jusqu’au bout. Il pourrait être défini des échéances par le comité de pilotage pour lesquelles à la lueur d’évènements extérieurs et de paramètres identifiés, ces personnes prendraient une décision claire et définitive.
On projette un report de la rencontre régionale mais Sébastien nous met en garde de ne pas compter sur le budget précédent. Si plusieurs actions de formation n’ont pas été organisées pendant la pandémie, cela ne signifie pas qu’un budget équivalent aux années précédentes nous sera automatiquement attribué.

Organisation du CPR

  • Fichier savoir-faire : Stéphane a fait un inventaire des savoir-faire et il y aura prochainement une mise à jour mineure qui tient compte des nouveaux arrivants. L’outil n’est peut-être pas aussi pertinent que d’autres outils pour lesquels les réponses seraient plus immédiates. Loïc se charge avec Stéphane de mettre à jour le fichier de compétences identifiées du réseau des électroniciens de la région Occitanie.
    Nous n’avons pas d’intérêt à stocker ces informations sous forme d’une base de données car cela nous contraindrait à de la maintenance chronophage. Il ne faut pas oublier aussi que l’affichage de ce fichier nécessite d’être conforme à la réglementation (Règlement Général sur la Protection des Données). Il faut vérifier que nous ne sommes pas infraction avec ce règlement.
  • Fonctionnement interne et Implication des membres du CPR : La pandémie a mis en évidence que notre fonctionnement est perfectible quand il faut arrêter des choix. Il faut acter une autre manière de fonctionner qui serait la conséquence aussi d’une forme de lassitude ressentie par les membres du comité de pilotage. Il faut qu’un petit groupe de personnes en charge d’une action attendue bénéficient de l’entière confiance du CPR pour décider sans contrainte de la suite à donner à l’action en cours.
    Les évènements extérieurs difficiles à gérer confirment que nous devons gagner en précision sur les actions que les membres du CPR gèrent. Les actions simples sont à retenir et même si la palette des besoins s’est beaucoup diversifiée, le CPR se doit de fixer des échéances claires à toute requête (formation, séminaire, tutorat). Aujourd’hui nos métiers d’électroniciens changent et donc nos besoins en formation évoluent sachant aussi que notre métier interagit avec celui des mécaniciens, des opticiens, des thermiciens, des chimistes et bien d’autres.
    La diversification des métiers dans nos laboratoires respectifs a augmenté et les attentes de la communauté peuvent être différentes de ce que nous appréhendons au CPR. C’est pourquoi il est important de questionner régulièrement les membres du réseau Occitanie pour identifier des besoins spécifiques d’agents qui ne sont pas concernés par des sujets récurrents. Les formations doivent aussi être planifiées le plus possible à Montpellier avec pourquoi pas une réunion du comité de pilotage en présentiel pour changer les horizons de chacun.
    Le contenu du site web doit être accessible par une minorité de membres du CPR pour responsabiliser ceux qui interviennent et pour éviter la confusion dans la mise à jour des pages web. Il est souhaitable que quelques rédacteurs identifiés soient sollicités pour déposer des annonces particulières. Dans le fonctionnement du comité, et dans les actions à mettre en œuvre, il serait nécessaire d’engager une réflexion. Ceci sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion. Sur le premier point, la question de la rotation des tâches à assumer (secrétariat, prise de note, animation des réunions, etc..) est posée.

Actions de formations

  • Formations en cours : La formation Altium sur 4 jours (22, 23, 24 et 25 novembre) est actée et l’échéance pour l’inscription est le 23 octobre avec une limite maximale de participants fixée à 8 places. Cette demande en formation initiée par le laboratoire Laplace est proposée à d’autres électroniciens avec aujourd’hui 6 toulousains et un parisien. Les électroniciens du laboratoire Laplace sont prioritaires et seront majoritaires. Un prérequis est demandé et même si cette formation est essentielle pour démarrer un projet Altium, elle s’adresse aussi à des électroniciens qui attendent du perfectionnement. La logistique est déjà arrêtée pour la réservation d’une salle équipée de PC (salle Chatelet de la DR14) avec la réservation des licences installées pour 3 jours. La formation PyMoDAQ programmée mi-octobre est maintenue et correspond à une ANF.
  • Formations programmées : Les séminaires sont limités en nombre de personnes et toutes les actions de formations nécessitent une organisation particulière. Il faut des propositions concrètes sur des techniques attendues et surtout des personnes disponibles pour assurer ces formations. Suite à la précédente enquête, Les formations les plus demandées étaient LTSpice, Kicad et la programmation Python appliquée à la carte Raspberry Pi. Il faut identifier les personnes disponibles pour assurer quelques formations d’ici la fin de l’année. Si on ne peut pas proposer de formation, le format d’une demi-journée d’information pourrait être la solution pour susciter un intérêt à une technologie.
    On peut planifier des séminaires en utilisant une partie du programme arrêté de la rencontre régionale à Font-Romeu.
    Ce serait une mini-rencontre d’une demi-journée avec des exposés avec ou sans démonstration selon les conditions matérielles possibles. Le format pourrait être donc un retour d’expérience très informel sans attendre 30 personnes pour chaque séminaire. Si nous pouvons planifier ce séminaire début décembre cela nous autorise deux mois bénéfiques de préparation.
    On propose donc au réseau des électroniciens la date du 7 décembre pour ce séminaire et on réserve dès aujourd’hui la salle Coriolis, limitée à 25 participants environ. Si la disponibilité de Stéphane Martin, et Arnauld Biganzoli sont connues, Serge Mazères devra être consulté.
    Pour que les collègues de Montpellier puissent assister à ces séminaires, il faut impérativement que le démarrage de ce séminaire soit programmé à partir de 9H30. Le CPR se propose de profiter du déplacement de Jérémie et Rémi pour organiser une réunion de CPR en présentiel (ordre du jour possible : incitation à prendre en main la mise à jour du site par chaque membre du CPR).

Questions diverses

Il faut saluer la présence de la quasi-totalité des membres du CPR pour cette 1ere réunion du CPR post CoVid.
La prochaine réunion est programmée semaine du 9 novembre.

[Email]