Accueil du site >

CR de la réunion du 14 janvier 2020 au CEMES

par Druilhe - 22 janvier

Présents : Jérémie Salles, Christian Pertel, Loïc Drigo, Didier Ginibrière, Christian Lemaire, Didier Laurent‐Burguière, Patrick Arrufat, Stéphane Martin, Rémi Jelinek, Jean‐Louis Druilhe, Arnauld Biganzoli, Fanny Verhille, Lahcen Farhi.
Excusés : Michel Dupieux, Christian Jarnot, Thierry Ravel.

Sommaire :
- Prochaine rencontre régionale sur 2 jours
- Programme de la rencontre
- Formation 2020
- Questions diverses

Prochaine rencontre régionale sur 2 jours

Il faut confirmer un programme avec la possibilité dès maintenant d’annoncer l’événement sur notre site. La confirmation de l’hôtel a été transmise en décembre et le responsable de l’établissement nous a demandé de lui préciser le nombre exact de participants 30 jours avant les dates du 27 et 28 mai.
Loïc a demandé une aide plus que substantielle du CoPil pour cette rencontre régionale et nous devrions obtenir une réponse de leur part et de la MITI d’ici la fin du mois.
Il faut renseigner le format de cette rencontre qui devrait être orienté sur un partage d’expérience pour lesquels les participants annonceront rapidement les sujets qu’ils souhaiteraient traiter. Les présentations peuvent être sous forme de démonstrations et les technologies proposées peuvent ne pas être de dernière génération pour illustrer une période de vingt ans.
Il faut que dès le début de février, l’invitation soit envoyée pour identifier parmi les participants ceux qui présenteront un sujet. Un appel à contribution sera donc envoyé aux électroniciens en même temps que l’annonce des inscriptions pour cette rencontre régionale. Nous devrions obtenir une idée précise du nombre de participants pour cette rencontre dès la fin février. Les présentations peuvent aussi évoquer l’évolution d’une technologie appliquée en laboratoire avec son état de l’art passé et actuel.
Le titre de la rencontre retenu pourrait être « les 20 ans du réseau Occitanie, l’électronique et l’instrumentation de nos laboratoires ». Cette rencontre n’est pas une Ecole Technologique et restera conforme au principe des échanges entre électroniciens d’une même région.
On définit la limite des inscriptions à fin mars pour informer dans les temps l’hôtel Carlit. L’annonce sera faite par la revue CNRS hebdo pour permettre un plus large périmètre de recrutement.
Arnauld nous proposera prochainement une page du site pour annoncer cette rencontre régionale. Une partie du programme sera affichée et Christian Pertel a modifié le document de référence qui contient le programme détaillé de la rencontre.
Il faut prévoir des badges pour permettre d’identifier les interlocuteurs pendant les pauses. Il pourra être prévu de distribuer des goodies qui pourraient être fournis par les industriels invités. Il est proposé aussi de faire une présentation des participants sous forme de trombinoscope comme lors de la rencontre de Sète (qui avait été très appréciée), dans ce cas une préparation en amont sera nécessaire.

Programme de la rencontre

  • Mercredi :
    • Départ à 7H00 depuis les deux délégations
    • Arrivée et accueil à partir de 11H00
    • 13H30 ‐ 18H00 : Introduction faite par une personne invitée avec présentation du programme
      • Présentation des activités du réseau depuis 20 ans
      • séances plénières avec partages d’expérience
    • 18H00 ‐ 20H00 : ateliers
  • Jeudi :
    • 8h30 ‐ 12H00 : séances plénières
    • 13H30 ‐ 16H00 : visite du four solaire impliquant un déplacement d’une demi-heure.
    • Arrivée dans les deux délégations vers 19H00

Formation 2020

Depuis le 25 novembre il n’y a pas eu de relance pour identifier d’autres besoins en formation et le dernier sondage ne permet pas de constituer des groupes importants pour organiser des formations qui apparaîtraient comme un besoin impérieux. Sur l’ensemble des formations proposées, il sera difficile d’organiser une formation pour deux personnes et il serait opportun de remplacer une formation par une forme de tutorat qui pourrait répondre très largement aux attentes.
Les formations pourraient être remplacées par des séminaires d’une journée qui permettent de s’approprier les principes essentiels des thématiques traitées. Ces séminaires seraient une ouverture vers des outils qui sont demandés régulièrement mais aussi pour permettre d’intéresser des personnes qui découvrent ces outils. Ces séminaires sur la prise en main des outils de CAO avec leurs simulateurs associés pourraient être programmés en septembre après la rencontre régionale.
Si plusieurs personnes sont identifiées pour animer une formation, il sera pertinent de l’organiser à la charge d’une des deux délégations. Le choix des formateurs internes est à privilégier mais il ne faut pas s’interdire aussi de solliciter un organisme spécialisé qui nous proposerait une formation ad hoc.
Les formations peuvent être financées par les délégations dans la limite des budgets disponibles qui seront impactés par l’organisation de la rencontre régionale.
Il est décidé de tenter d’organiser 3 formations courtes (initiation 2 jours), via Arnauld (Kicad) et Jérémie (LT-SPICE, CADENCE). L’intervenant interne propose ses dates disponibles, le lieu, on diffuse l’article et selon le nombre de participants et le budget demandé les DR financeront. Les frais de mission éventuels resteront à la charge des laboratoires des participants.
Concernant la formation Zynq, C. Lemaire préfère attendre le dernier trimestre 2020, car les participants intéressés n’ont pas encore été contactés pour définir leurs besoins.

Questions diverses

La prochaine rencontre est programmée la première semaine de février du 3 au 7 et une autre réunion sera programmée fin février du 24 au 28.

[Email]