Accueil du site >

CR de la réunion du 31 janvier 2019 au CEMES

par Druilhe - 25 février 2019

Présents : Stéphane Martin, Jérémie Salles, Didier Ginibrière, Didier Laurent-Burguière, Patrick Arrufat, Michel Dupieux, Loïc Drigo, Arnauld Biganzoli, Jean-Louis Druilhe.
Excusés : Christian Lemaire, Lahcen Farhi, Rémi Jelinek, Christian Pertel, Bernard Boyer, Christian Romano, Christian Jarnot, Thierry Ravel.

Ordre du jour 1 : Formations 2019
Ordre du jour 2 : Programme rencontre régionale
Ordre du jour 3 : Questions diverses

Ordre du jour 1

Formations 2019 :
Pour les formations attendues par les membres du réseau Occitanie, il serait utile de définir une priorité dans les formations. Cela implique une évaluation du coût réel des formations qui seraient proposées. Il faut que nous ayons un document de référence sur les actions de formations programmées pour nous permettre de candidater dans les meilleures conditions quand on soumet nos demandes auprès du CoPil. Il est impératif de bien identifier les critères du CoPil pour que les demandes de financements soient retenues par le service de la MI.
- Petits signaux : Loïc Drigo a contacté Jean-Luc Mocellin qui a proposé deux créneaux en juin soit les 5 et 6 ou soit les 12 et 13 juin. Au total 11 personnes sont intéressées par cette formation mais Jean-Luc recommande dans l’idéal de ne pas dépasser 8 personnes même si avec 10 personnes, la formation est encore faisable. Sébastien Mortier sera contacté pour vérifier avec lui les possibilités de financement pour l’hébergement et le déplacement de Jean-Luc Mocellin. Cette formation pourra bénéficier d’une aide du CoPil.
- CEM Instrumentation : Le CoPil nous a transmis le résultat de l’arbitrage pour des actions de formations proposées par les différentes régions. La CEM étant une formation récurrente, le CoPil a émis un avis défavorable pour financer cette action de formation qui est considérée comme un sujet généraliste proposé par toutes les délégations.
- STM32 : Jérémie Sales a contacté le professeur Laurent Latorre du laboratoire LIRMM qui nous propose une formation STM32 sur une demi-journée avec des responsables de STMicroelectronics. Jérémie et Christian Pertel nous informeront des disponibilités des différents intervenants pour cette formation.
- Formation Python avec Raspberry Pi : L’idée d’un club à thème avec un atelier permanent pourrait correspondre à la solution la plus appropriée. Il faut identifier par sondage l’intérêt d’organiser un club à thème avec une orientation très pratique ou une action de formation. Si la formation est retenue, il nous faudra retenir des formateurs internes de préférence.
- Zynq 7000 : Christian Lemaire et Michel Dupieux doivent contacter d’Abderrahman Boujrad et Stéphane Letourneur pour définir le contenu de la formation qui serait orientée pour du traitement numérique du signal.
- IoT : Jean-Louis Druilhe doit transmettre un questionnaire à tous les membres du réseau Occitanie pour identifier les attentes des personnes intéressées par une formation IoT. Dans un premier temps, nous arrêtons l’organisation d’un séminaire avec deux ou trois intervenants pour présenter plusieurs aspects de cette thématique.
Si le capteur nécessite d’être associé à un processeur pour lui permettre de communiquer avec un chef d’orchestre, les interactions avec une application de plus haut niveau paraît inéluctable quand on souhaite stocker des mesures et les visionner avec une application de monitoring depuis n’importe quel PC. Plusieurs problématiques deviennent dépendantes :

▪ Choix de la carte SBC avec quel environnement IDE à déployer pour le capteur ?
▪ Communication radio ou liaison filaire ?
▪ Structure du réseau à créer ?
▪ Installation, configuration et utilisation d’un serveur avec quel OS ?
▪ Quelle base de données à installer avec quel broker ?
▪ Quelle application de monitoring à privilégier ?
▪ Choix des outils pour la gestion des flux de données ?

La chaîne IoT nécessite plusieurs étages d’applications qui devront remplir un rôle précis pour que le capteur devienne efficient et réponde à une qualité de service optimale. Tous ces aspects seront évoqués lors d’un séminaire interactif d’une demi-journée pour permettre aux participants de bien identifier leurs attentes qui seront consignés et analysés pour proposer une formation appropriée à leurs besoins.

Ordre du jour 2

Programme rencontre régionale :
Il faut finaliser le programme sans les détails pour afficher l’annonce sur notre site web et transmettre au plus vite ce lien pour enregistrer les préinscriptions. La thématique principale concerne la carte Raspberry Pi et une présentation des outils de développements collaboratifs pour organiser et versionner tous les documents produits d’un projet. Stéphane annoncera les sujets de la rencontre et nous appellera pour venir nous présenter et évoquer nos actions respectives du comité de pilotage.

Bilan des actions du réseau de l’année écoulée :
Stéphane propose un document commun avec une photo du CPR, le bilan de l’année écoulée et les thèmes qui seront présentés pendant la journée. Pour le bilan de l’année écoulée, il faudra puiser les informations dans les bilans des années passées transmis par Christian Lemaire. Il faut bien préparer les annonces qui seront faites lors de cette présentation commune. Ce sera aussi une invitation à destination des participants pour adhérer à ce comité de pilotage qui seraient disponibles et volontaires pour une présence permanente ou pour des actions ponctuelles.
▪ Présentation du comité de pilotage
▪ Identification des membres
▪ Action de l’année 2018
▪ Actions de formation programmées e 2019

Thèmes de la rencontre :
▪ On programme une pause-café pour 10H30 mais il faut clarifier notre enveloppe budgétaire avec Lahcen.
▪ Enjeux de la documentation technique pendant 1H30 avec une démonstration proposée par Arnauld avec GitHub comme outil de versioning Git. Arnauld Présente cette solution avec un dépôt local pour préparer un atelier technique qui drainerait plusieurs membres du réseau intéressés par cette solution et ces outils.
▪ Déjeuner à partir de 12H15 jusqu’à 13H30.
▪ Christophe Halgand n’a pas encore précisé le moyen de locomotion utilisé mais il nous a prévenu que le bus serait le plus probable. Il nous présentera 5 applications de la carte Raspberry Pi représentative de sa polyvalence.

Pause déjeuner :
Le CoPil participe à cette rencontre en proposant 500 € pour la logistique de cette rencontre principalement impacté par le buffet et les pauses café. Un buffet sera proposé à partir de 12H15 jusqu’à 13H30.

Ordre du jour 3

Questions diverses :
Arnaud Biganzoli a contacté l’administrateur de la DSI qui gère notre site web et qui a confirmé que nous étions entièrement libres de définir la présentation de notre site web.

Nous invitons Gilles N’KOUA à cette rencontre régionale et aussi nous transmettrons une invitation à William Benharbone qui est la personne appropriée du CoPil pour nous présenter les outils collaboratifs du réseau des électroniciens. Leur présence dépendra de leurs disponibilités.

Le document PDF qui nous a été transmis par Lahcen est le résultat des arbitrages argumentés et il sera nécessaire de le lire attentivement pour comprendre les critères du CoPil pour que les demandes de formation soient retenues. Il faudrait qu’il y ait une discussion sur l’interprétation des consignes et des règles d’arbitrage par la MITI avec une négociation possible à propos des formations régulièrement demandées dans les laboratoires. Il y a peut-être un problème dans la manière de remonter nos besoins de formation auprès de la MITI et nous n’avons peut-être pas les bons critères pour argumenter nos demandes pour convaincre de l’aspect novateur ou impérieux de la formation.
La prochaine réunion du comité de pilotage est programmée fin février.

[Email]