Accueil du site >

CR de la réunion du 18 Février 2016 au Cemes

par webmaster pour comité local - 25 février 2016

Jeudi 18 février au CEMES
Présents : Christian Lemaire, Christian Pertel, Didier Ginibrière, Jacques Salon, Lahcen Farhi, Didier Laurent-Burguière, Arnauld Biganzoli, Christian Jarnot, Jean-Louis Druilhe.

Excusés : Michel Dupieux, Patrick Arrufat, Loïc Drigo

Ordre du jour :

Ordre du jour 1 : Prochaine rencontre régionale
Ordre du jour 2 : Formation 2016
Ordre du jour 3 : Questions diverses


Ordre du jour 1 : Prochaine rencontre régionale :
Pour la prochaine rencontre régionale, nous souhaiterions présenter un sujet qui n’a pas encore été proposé au réseau bien qu’il corresponde à une activité pratiquée régulièrement. Pour tous les électroniciens impliqués dans du développement ou de l’instrumentation, la mesure de grandeurs est une pratique quotidienne qui nécessitent des instruments adaptés qui parfois nécessite une bonne pratique comme les analyseurs de spectre, les charges dynamiques, les sourcemètres , les analyseurs de signaux et bien d’autres instruments.
Le thème de la mesure permettra d’avoir un contenu assez large dans lequel il faudra faire des choix. Il serait opportun de questionner les membres du réseau pour identifier le type de mesure qu’ils souhaiteraient voir développer lors de cette journée. Les alimentations peuvent constituer un sujet fédérateur associé à la technologie des composants passifs qui influent aussi des niveaux de bruit quantifiable. Christian Pertel se propose de contacter Mr Ricard qui représente la société Tektronix/Keithley.
Cette rencontre sera aussi l’occasion de présenter les outils disponibles sur le nouveau site web du réseau national des électroniciens suite aux changements récents proposé par le CoPil. Cela pourrait être aussi l’occasion d’associer les membres de la délégation DR13 pour leur proposer d’associer nos deux réseaux dans la cadre de la fusion de nos deux régions respectives et si cette projection bénéficie de l’assentiment général.
Cette rencontre est programmée au deuxième semestre en fonction de la disponibilité des intervenants et nous transmettrons le programme technique et nos propositions aux membres de la délégation DR13.

Ordre du jour 2 : Formation 2016 :
Formation Arduino : Le groupe de travail Arduino proposera prochainement sur la page web du réseau des électroniciens, le formulaire permettant de présenter le programme et d’enregistrer les candidats intéressés. Cette proposition de formation nationale sera visible aussi sur le site du réseau régional de la DR14.
Formation Python : Afin de concrétiser la formation à venir « Python pour électroniciens », Christophe Halgand a proposé de réaliser une première partie consacrée à la découverte des bases du langage. Etienne Gondet, informaticien à l’OMP, souhaitant également organiser un atelier Python pour son labo, a proposé de réunir le réseau des électroniciens et des membres de l’OMP. Pour cette phase initiation, il y aura une journée découverte et apprentissage des fondamentaux du langage et une autre journée pour s’exercer au langage avec des cas pratiques et des partages d’expériences. Cette formation sera ouverte à 24 candidats maximum, avec 12 membres provenant de l’OMP et 12 autres issus du réseau des électroniciens. Une invitation pour les inscriptions a été transmise récemment à tous les membres du réseau régional (voir lien). Il a été remarqué qu’il manque un accusé de réception, permettant aux inscrits de recevoir par mail une confirmation après avoir complété le formulaire.
La formation doit également être affichée sur le site Web national, dans la rubrique « Formations Régionales ». Il faut encourager à ce que les intervenants puissent être rémunérés. Cette première partie "initiation au langage" sera proposée pour les 21 et 22 mars et la formation " Python pour électroniciens " pourrait être programmée en juillet, septembre ou octobre en fonction des retours suite au sondage.

Formation courant faible : Christian Jarnot a contacté Jean-Luc Mocellin situé à Grenoble pour organiser une formation sur les faibles signaux qui pourraient être programmée en septembre. Cette formation évoquera la problématique des courants faibles pour des fréquences inférieures à 100 kHz avec l’analyse du bruit associé. La formation pratique se fera sous forme d’expérimentations et sera aussi orientée sur les aspects CEM avec un retour à l’analogique pour distinguer perturbation et bruit. Un support de cours de 102 pages en 12 exemplaires pour un coût de 90 € devra être comptabilisé dans les coûts fonctionnels auxquels il faudra ajouter la location d’un utilitaire pour transporter un bon mètre cube de matériel. Un analyseur de spectre devra être trouvé par nos soins pour compléter l’ensemble des instruments transportés.
Cette formation sera programmée en septembre semaine 37 en fonction des disponibilités de Jean-Luc Mocellin qui recommande 8 participants au maximum. Pour l’inscription, Christian Jarnot proposera un document qui sera affiché sur le site du réseau régional, une semaine avant de communiquer le lien au modérateur du site du réseau national.

Ordre du jour 3 : Questions diverses :
Une formation est planifiée à Grenoble pour animer un réseau.
Jean Félix Alquier a reçu une médaille d’honneur à l’occasion d’une cérémonie organisée par le CNRS.
Pour les licences des logiciels utilisés par la communauté du LAAS, Christian Lemaire se propose d’évoquer le sujet d’une mutualisation possible à sa direction. Ce partage avec d’autres laboratoires ne pourrait se faire que sous certaines conditions.
Bernard Sinardet souhaite mettre un terme à sa fonction d’animateur du réseau national au 1er janvier 2017 et aujourd’hui les candidatures pour assumer cette fonction sont attendues jusqu’au 8 mars. Cette échéance permettra au futur animateur d’être initié aux différentes missions par Bernard Sinardet. Ce tandem facilitera une transition en douceur pour comprendre tout le fonctionnement de notre réseau. Pour élargir les candidats potentiels, le CoPil souhaite que chaque correspondant régional se prononce sur des membres susceptibles de faire l’unanimité car il apparait évident qu’une annonce de dépôt de candidature pour cette mission, pourtant essentielle, ne puisse intéresser que peu de personne. Il est à noter que C Pertel a voulu se retirer de cette discussion, ne voulant pas être juge et partie (membre du CoPil). En tant que CPR Midi Pyrénées, nous pensons aussi que des membres du CoPil en lien avec la MI conviennent pour remplir cette fonction et nous proposons 3 noms : Christian Pertel, Thierry Legou et Christophe Hoffmann

La prochaine réunion du CPR est programmée entre le 14 et le 18 mars 2016.

comite-pilotage@laas.fr

Compte rendu du 18 février 2016 - 479.7 ko