Accueil du site >

CR du 14 juin 2011

par webmaster pour comité local - 20 juin 2011

Compte rendu de la réunion du comité de pilotage du réseau des électroniciens Midi-Pyrénées du mardi 14 juin 2011, au CRCA

Présents : Christian Pertel, Jean-Félix Alquier, Jacques Salon, Lahcen Farhi, Arnauld Biganzoli, Michel Dupieux, Henry-Claude Séran, Stéphane Martin, Patrick Arrufat, Jean-Louis Druilhe (secrétaire).

Ordre du jour :

- Ordre du jour 1 : Prochaine rencontre régionale
- Ordre du jour 2 : Réseau national et organisation
- Ordre du jour 3 : Formations, bilan
- Ordre du jour 4 : Questions diverses

Ordre du jour 1 : Prochaine rencontre régionale
Le Comité de pilotage national accepte de prendre en charge les frais de mission des 3 intervenants pour la prochaine rencontre régionale. Il est rappelé que toute demande de crédit doit être présentée au CPN. Le principe d’une ANGD n’a pas été retenu pour l’action de formation de Bernard Sinardet, Christophe Hoffmann et Jean-Pierre Sarteaux. Christian Pertel propose que nous invitions le représentant du réseau Languedoc Roussillon, Yves Elkaïm avec d’autres électroniciens et nous pourrions adapter notre organisation en fonction du nombre de membres intéressés. Les frais de mission seraient à la charge de la DR13. Le programme de la rencontre régionale est arrêté et Jacques Salon se propose d’envoyer une première annonce associée à ce compte rendu. Le programme sera communiqué à Yves Elkaïm après l’avoir contacté et à la délégation régionale pour préciser le nombre de participants.

Ordre du jour 2 : Réseau national et organisation
Christian Pertel propose de remonter les informations de notre région vers le CPN par courriel et sa présence dans ce comité nous permet d’être informés de toutes les actions du CPN. La politique générale du comité de pilotage national consiste à identifier des groupes de travail qui ont des missions particulières et Christian Pertel s’est associé au groupe achat suite à son intérêt pour la mutualisation. Le Groupe Logiciel Enseignement Supérieur Recherche de Lille sera contacté pour proposer aux membres du réseau des électroniciens des logiciels techniques. Christophe Hoffmann s’est investi dans le groupe "mutualisation des moyens de formation". Lahcen Farhi participera à la rédaction de la charte du réseau des électroniciens. Pour une projection en réseau de projet, l’organisation de notre réseau nécessite des applications transversales qui impliqueraient d’autres réseaux de métier. Stéphane Martin considère qu’il ne faut pas se préoccuper de la visibilité de ces actions mais plutôt sur la dynamique générée entre laboratoires. L’intérêt de cette organisation en réseaux thématiques est scientifiquement probant mais cette vision n’est pas celle d’un réseau de métier. Arnauld Biganzoli souligne qu’il faut aussi une participation active des directions des laboratoires pour modifier le rythme actuel. Christian Pertel rappelle que les missions du CPN sont orientées vers des actions de formation à 80 % (rencontres, groupe ARM,…) et que ce périmètre pourrait être modifié. Michel Dupieux rappelle que les actions informelles de diffusion d’informations et les tutorats constituent un aspect essentiel du réseau.

Ordre du jour 3 : Formations, bilan
Christian Pertel recommande qu’on puisse afficher les actions de formation de la délégation sur notre site web et particulièrement les formations non standardisées. Lahcen Farhi souhaite que la réflexion préliminaire pour cibler une formation adaptée à des besoins soit présentée. Stéphane Martin fait remarquer que la visibilité des actions de formation est aidée par la présence d’un correspondant régional au comité de pilotage national. Il recommande que la formation dispensée par le CNFM soit mentionnée sur notre site avec le nom des interlocuteurs. Christian Pertel nous annonce que les actions de formations seront transmises via les listes de diffusion des correspondants régionaux. Formation Microniks : La formation dans nos locaux programmée sur 3 jours, coûte entre 8000 € et 9000 € pour 8 personnes et cette proposition inclut le déplacement du formateur et son hébergement. Deux périodes ont été proposées : 3ième trimestre 2011 ou premier trimestre 2012. Christian Pertel souhaite que cette formation cible au mieux les aspirations des électroniciens candidats. Henry-Claude Seran propose que cette formation puisse se faire à l’IRAP. Arnauld Biganzoli et Stéphane Martin considèrent que cette formation sera un lien entre laboratoires et permettra d’identifier des compétences pour des tutorats futurs. Cette formation s’adresse à des électroniciens qui sont confrontés à cette technologie et qui sont équipés au moins d’un four de refusion. Stéphane Martin et Christian Pertel précisent que cette formation devrait exiger un prérequis pour y participer. Lahcen Farhi évoque la possibilité de demander une participation symbolique aux laboratoires au prorata du nombre de participants pour vérifier un besoin urgent du laboratoire dans la formation de son agent. Christian Pertel évoque une implication possible des autres régions qui ont manifesté un intérêt pour ce savoir-faire. Formation Pspice : Stéphane MARTIN est dans l’attente d’une autorisation officielle concernant la possibilité d’utiliser la salle du LAAS, tout comme pour la formation « Allegro PCB Editor » en 2010. Sinon, il faudra trouver une solution alternative, telle la salle de formation de la DR14. Quoi qu’il en soit, la formation aura lieu courant octobre 2011. Stéphane Martin recommande à l’ensemble des électroniciens du réseau d’être réactif à l’annonce de cette formation par notre liste de diffusion régionale. La publication de la formation étant affichée par le CNFM, elle devient nationale et autorise tous les électroniciens du CNRS à pouvoir y participer. Séminaire PSoC : Jacques Salon programme une présentation de la technologie PSoC avec deux applications sur kit de développement et sur une carte routée par ses soins. Il précise qu’il y a un écart technologique très significatif par rapport à la présentation précédente de Philippe Larcher. Pour une initiation, il insistera sur l’aspect du langage C appliqué à ces composants.

Ordre du jour 4 : Questions diverses
Il faudra interroger la délégation pour vérifier si le repas prévu en soirée, avec les 3 intervenants extérieurs sera pris en charge. Pour les formations dispensées en interne, il faudra vérifier les règles existantes pour valoriser le travail des intervenants.

Cr du 14 juin 2011 - 434.8 ko