Accueil du site >

Partage d’expérience "Photomultiplicateurs et photodiodes à avalanche"

par webmaster pour comité local - 2 décembre 2010

Lors de la rencontre anniversaire d’Aspet Jean Louis Druilhe nous a présenté une comparaison entre les photomultiplicateurs et les photodiodes à avalanche. Les critères techniques comme le rendement quantique, le gain, la surface de détection, le spectre de détection et le volume des photodétecteurs avec leurs alimentations associées ont permis d’identifier les applications qu’il faudra privilégier.

JPEG - 38.9 ko

Cette présentation nous a permis de comprendre le fonctionnement de ces 2 photodétecteurs avec un descriptif théorique succinct et des exemples de mise en oeuvre. Les photomultiplicateurs ont un gain très élevé et autorisent une large gamme de spectres de détection mais sont des tubes à vide volumineux avec leurs alimentations haute tension associées. Les photodiodes à avalanche présentent l’avantage d’un conditionnement restreint mais ont un gain faible qui dépend de la température. Ce paramètre d’environnement doit être contrôlé par une asservissement thermique précis et la plupart des fabricants recommandent de maintenir le boîtier d’une photodiode à -20 °C.

JPEG - 44.1 ko
Présentation Jean Louis Drhuile


Sa présentation compléte se trouve ici.

Mots-clés

Photodiode à avalanche, Photomultiplicateur